Les bons conseils de Swap Finance : courtier crédit immobilier en Ile de France

Courtier en crédit immobilier Ile de France – Courtier prêt immobilier

Qu’est ce que le courtier en credit immobilier ? pour quel prêt / crédit ?

Le courtier en crédit immobilier est l’intermédiaire entre la banque et l’emprunteur. Il est mandaté par le client emprunteur pour constituer sa demande de financement, articuler au mieux son plan de financement et bien sûr négocier les conditions (taux et options). Le courtier en crédit immobilier connait précisément le fonctionnement des banques, le traitement du dossier de financement est donc simplifié et le circuit d’engagement réduit, ceci permettant un gain de temps considérable. L’afflux important de nouveaux clients à destination des banques permet au courtier en crédit immobilier de négocier des conditions de taux souvent inaccessibles par le particulier. L’assistance d’un courtier permet à l’emprunteur d’éviter un grand nombre de problèmes liés à la méconnaissance du système bancaire.

Comment fonctionne un rdv type avec un courtier ?

Dans le cadre du premier rendez vous, l’acquéreur emprunteur doit présenter son projet d’acquisition immobilière au courtier en financement immobilier. Le courtier doit élaborer avec son client, le plan de financement le plus adapté au projet, les conditions doivent être présentées au client sous réserve d’acceptation par la banque. Dans la cas ou le client accepte de constituer un dossier avec le courtier, il faut porter clairement à sa connaissance le montant des honoraires de courtage ainsi que la chronologie de traitement de son dossier. Ces informations sont matérialisées par une convention de courtage ou mandat de recherche de capitaux. En signant cette convention, l’emprunteur donne mandat de représentation au courtier qui sera habilité à représenter ses intérêts auprès des banques.

Les courtiers en crédits sont ils règlementés ? si oui par quel(s) organisme(s) ? quels sont les garde fous de cette corporation ?

Le courtier en crédit immobilier doit obligatoirement être détenteur d’une couverture en assurance responsabilité Civile Professionnelle. Il doit être dument mandaté par les banques et établissements financiers afin de pouvoir promouvoir les produits et services de la banque partenaire.

Depuis Juillet 2010, le courtier doit être référencé auprès de l’autorité de contrôle prudentiel (gérée par les services de la banque de France). Ce service de contrôle permet d’éradiquer l’activité de courtage sans mandat et autorisation.

La loi Murcef protège le candidat à l’emprunt dans le cadre du paiement des honoraires de courtage ” Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent”. Le déblocage du crédit entraine le paiement des honoraires au courtier, le règlement ne peut être effectué avant.

En moyenne, quelles différences de taux proposez vous ?

Le courtier en crédit immobilier négocie un taux environ 0,25% en dessous des conditions grand public (le conditions de remboursement anticipé et de modulation de mensualité sont exonérés de frais). Il permet donc une économie financière mais facilite aussi le délai et le traitement de la demande de financement. De plus un accompagnement personnalisé est garanti par le courtier jusqu’à la signature de l’acte chez le notaire.

En ce moment (juillet 2010), mieux vaut il un prêt à taux fixe, taux capé, … pour un crédit immobilier pour une résidence principale ?

Il y a 2 écoles, les emprunteurs Français ont toujours privilégié le taux fixe synonyme de sécurité et de charges constantes définies dès le départ. Les taux fixes en Juillet 2010 sont historiquement bas atteignant bientôt des records. Les taux révisables (indexés sur le marché court terme) restent aujourd’hui une très bonne opportunité car la baisse sensible des indices permet d’accéder à un taux de départ très attractif (environ 2,85% sur 15 ans). De plus les indicateurs ne prévoient pas de remontée importante des taux d’emprunt ce qui permettrait de profiter de cette tendance favorable pendant plusieurs années. La confiance n’excluant jamais le contrôle, le prêt immobilier à taux révisable doit être obligatoirement assortie d’un plafond de taux maximum (+ 1% ou + 2%) permettant de limiter le risque en cas de forte remontée des taux d’emprunt.

Merci à :

SWAP finance
150 avenue du Général Leclerc
95230 Soisy sous Montmorency
Tél : 01 34 17 06 53
Fax : 01 39 89 19 65
www.swap-finance.com