La jeunesse française s’endette plus longtemps

Endettement immobilier, prêt immo, durée crédit immobilier

Les chiffres récoltés puis donnés, révèlent que les jeunes cherchant à acquérir un bien immobilier s’endettent toujours plus longtemps. En effet, en 2005 la moyenne d’endettement était de 20 ans qui est passé à 25 ans en 2011. Cet étalement d’endettement est en partie dû à la hausse des prix de l’immobilier, les prix de l’immobilier ayant grimpé de 29% durant cette période alors que les salaires n’avaient augmenté que de 12%. Toujours selon l’INSEE sur cette période le montant d’endettement des ménages a bondi de plus de 80% en passant de 442 Mds d’euros en 2005 à 800 Mds d’euros en 2011.

La durée d’emprunt a augmenté de 1 an
La baisse des taux d’intérêts a permis aux jeunes français de s’endetter sur de plus longue durée à des fins d’investir dans la pierre. La durée d’emprunts chez les moins de 30 ans a donc augmenté de 5 ans entre 2005 et 2011 passant de 20 à 25 ans. Alors que les ménages dans la tranche d’âge de 30-39 ans ont vu leur durée d’endettement diminuer de 4 ans. Les périodes d’endettement sont dégressives plus la tranche d’âge augmente. Au total la capacité d’emprunt des ménages français a augmenté de 1 an passant de 15 ans à 16 ans.
Qu’elles explications à cette explosion des prix ?
La hausse de l’immobilier qui a vu les prix s’envoler de presque 30% sur une période de 6 ans et qui continue de grimper, à forcer les ménages, surtout les jeunes, à s’endetter sur des durées beaucoup plus longues. En plus les revenus sur cette même période n’ont pas suivis l’inflation, ces derniers ne sont montés que de 12%. La hausse des taux d’intérêts de 2008 (5.32% en moyenne) n’ont pas permis un équilibre dans les l’endettements des ménages qui devait faire face à l’envolée des taux mais en plus à l’envolée des prix de l’immobilier.