Comment repérer une mauvaise isolation ?

Vous n’avez de cesse d’augmenter le chauffage mais avez toujours aussi froid ? Vous sentez des courants d’air dans les différentes pièces de votre logement ? Votre facture de chauffage a encore augmenté ? Plus de doute : votre habitation est mal isolée. Pour repérer ces problèmes d’isolation et y remédier, le Blog Immo vous donne quelques pistes.

Les signes d’une mauvaise isolation

mauvaise-isolation-maison

Si vous avez une forte sensation d’inconfort thermique malgré vos efforts de chauffage, c’est sans doute que votre maison est mal isolée. En effet, si certains signes apparaissent dans votre logement :

  • Des courants d’air au niveau des jointures des fenêtres ;
  • D’importantes différences de température entre les pièces ;
  • L’apparition de moisissures ;
  • Une sensation d’air frais venant du plafond…

Il faudra faire appel à un spécialiste afin de réaliser un Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Le DPE vous permettra de connaître les points forts ainsi que les points faibles de votre logement.

Le coût des travaux peut être amorti par un crédit d’impôt de 30% (CITE) en respectant les performances thermiques règlementaires (produits avec R de 6 minimum pour une isolation de toiture).

Les solutions pour une meilleure isolation

Une fois les problèmes de votre logement détectés, vous saurez quelle stratégie adopter en priorité pour mieux l’isoler. Si vous devez isoler vos combles, plusieurs options s’offriront à vous en fonction du type de combles :

  • L’isolation par l’intérieur directement sur plancher ou entre les chevrons pour les combles perdus
  • L’isolation par l’extérieur pour les combles aménagés ou aménageables.

Vous pouvez ainsi isoler votre toiture par l’extérieur avec des panneaux en polyuréthane. Ces derniers vous garantiront une forte performance thermique pour un confort total, été comme hiver. Le polyuréthane étant le meilleur isolant du marché (épaisseur mini pour une isolation maxi), votre investissement sera forcément bénéfique.

Notez enfin que tous les travaux d’isolation devront être confiés à des professionnels expérimentés et que les matériaux utilisés auront pour obligation d’être de qualité. Sans cela, et si la pose est mal réalisée, votre habitat restera mal isolé. Il existe de nombreux dispositifs pour amortir le coût des travaux d’isolation. Le plus connu, le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), pourra vous permettre de déduire une partie des dépenses investies de vos impôts. Renseignez-vous.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *