Prêt immobilier pour fonctionnaires

Le prêt fonctionnaire immobilier est un crédit réservé aux catégorie socioprofessionnelles liées à l’Etat. Ce prêt ne nécessite pas de seuil de revenus pour être accordé. En effet, les fonctionnaires sont considérés comme des clients sans risques pour la banque. La condition principale pour l’obtenir est donc d’être fonctionnaire en activité.

L’avantage du crédit fonctionnaire est que c’est le plus souvent la mutuelle de l’agent de l’Etat qui prend en charge l’assurance du prêt. Il n’y a pas non plus de frais de garantie. Cela a pour conséquence de faire baisser les taux, car ces prêts comportent peu de risques pour les banquiers.

source : www.photo-libre.fr

Caractéristiques du prêt fonctionnaire immobilier

  • Un fonctionnaire qui désire souscrire un tel prêt immobilier peut emprunter sur une durée généralement comprise entre 10 et 15 ans.
  • Les taux d’intérêts varient selon l’établissement bancaire. On trouve un taux moyen d’environ 4% sur les 3 premières années puis de 7% les suivantes. Ce taux est plus élevé si le logement acquis est destiné à être loué. Pendant les 4 premières années, le fonctionnaire ne paie que les intérêts.
  • Au final le montant empruntable varie selon le type de logement et sa zone geographique (A, B ou C).

Les conditions de souscription au crédit fonctionnaire

Le prêt fonctionnaire ne peut être souscrit seul. Il doit être associé à un prêt d’accession sociale (PAS) ou un prêt conventionné. Les taux de ces prêts sont souvent plus élevés que les prêts bancaires.

Les deux autres conditions essentielles pour être éligible à ce type de prêt immobilier de sont les suivantes :

  • Peuvent en bénéficier : les fonctionnaires civil, agent de l’Etat, magistrat, personnel militaire en activité. Et sous certaines conditions les auxiliaires de l’Etat et agents de collectivités locales.
  • Le logement doit être la résidence principale de l’emprunteur.