Marché de l’immobilier à Nantes : vers une stabilisation des prix ?

Marché immobilier Nantes, tendance immobilier Nantes, prix immobilier Nantes

Réputée depuis plusieurs années pour être l’une des villes les plus dynamiques de France, Nantes l’est aussi du point de vue de l’immobilier. Victime de son succès elle a vu les prix de l’immobilier monter en flèche. Mais le ralentissement économique, les conditions encore plus restrictives pour obtenir un prêt immobilier et la nouvelle réforme des plus-values ne vont-ils pas entrainer une baisse significative du nombre de transactions ? Le marché de l’immobilier à Nantes se dirige-t-il vers une stabilisation des prix ou la pénurie de biens proposés à la vente maintiendra-t-elle la tendance constatée en 2011 ?

En effet, le marché de l’immobilier à Nantes est loin d’être éteint. Les ventes d’appartements et de maisons ont été multipliées par deux en 2 ans. Les prix du neuf étant de plus en plus élevés, les investisseurs se sont tournés vers l’ancien, plus abordable, faisant croître les prix de plus de 7% en une année. Malgré un léger ralentissement de l’activité pour le troisième trimestre 2011, les prix de l’immobilier sont toujours à la hausse dans la région nantaise.

D’un point de vue géographique, le centre ville de Nantes est toujours très recherché. Dans le nouveau quartier de l’île de Nantes les ventes sont bonnes et les prix restent maîtrisés, avec une préférence prononcée pour les appartements avec vue sur la Loire. Les quartiers périphériques sont également très prisés. Ainsi à Charentay ou Doulon, par exemple, de nombreux projets immobiliers ont vu le jour. Selon les professionnels de la gestion immobilière à Nantes, en un an, les transactions y ont augmentées de 11%, soit deux fois plus qu’en centre ville.