Prêt avec votre CEL (Compte Epargne Logement)

Pour financer l’achat d’un logement lorsqu’on possède un Compte Epargne Logement, il est possible de souscrire sous certaines conditions à un prêt CEL. Le taux d’emprunt est généralement plus avantageux qu’un prêt classique. Il reste fixe pendant toute la durée du prêt.

source : www.photo-libre.fr

Taux d’emprunt et caractéristiques du prêt CEL

Le calcul du taux d’emprunt pour le prêt CEL se fait en fonction des sommes placées et du taux d’épargne du moment. Pour obtenir le taux d’emprunt, le banquier ajoute 1,5% au taux d’épargne de votre compte CEL au moment du prêt. (Début aout 2010, le CEL est rémunéré 0,75%, vous pouvez donc prétendre à un prêt à 2,25%)

Il ne faut pas confondre CEL et PEL. Le PEL a un taux fixe décidé au moment de la signature du contrat avec la banque contrairement au CEL. Néanmoins il peut se cumuler avec un prêt PEL.

Le montant maximum que l’investisseur potentiel peut emprunter ne peut excéder 23 000 euros sur une durée comprise entre 2 et 15 ans. Le montant du prêt est fixé selon la durée de remboursement demandée par l’emprunteur, en fonction des sommes placées depuis l’ouverture du compte et des intérêts acquis.

Conditions requises pour l’obtention d’un crédit CEL :

Pour avoir la possibilité de souscrire à un prêt CEL il faut :

  • Etre titulaire d’un compte CEL depuis au moins 18 mois.
  • Pour la construction ou l’achat d’un logement neuf : avoir capitalisé au moins 75 euros d’intérets sur le CEL.
  • Rénovation du logement : avoir au moins 37 euros d’intérêts acquis
  • Installations pour l’économie d’énergie et énergies durables : un minimum de 22,50 euros

Attention tout de même, le banquier prend en compte la situation financière de l’emprunteur avant d’accepter le prêt. Il lui faut des garanties comme pour un prêt classique.

L’Etat offre une prime d’épargne pour les prêts CEL. Il n’est possible d’obtenir qu’une seule prime par investissement. Le montant de la prime correspond à 50% des intérêts acquis, pour un plafond limite de 1 144 €.

En résumé, une personne qui place 10 000 € pendant 2 ans sur un CEL (environ 150 € d’intérêts acquis), pourra emprunter envrion 5 000 € sur 10 ans.