BTP : préparer la rénovation numérique

Le lancement du plan Bâtiment Durable en France et la rénovation numérique du BTP représentent un véritable enjeu pour les principaux acteurs de la filière « construction ». Professionnels et artisans du bâtiment devront se préparer à de nombreux changements.

Maquette numérique, une concurrence du BTP ?

La rénovation numérique n’affecte pas que le commerce (boutiques de vente en ligne) ou le tourisme (réservation d’hôtel sur internet…), elle touche également plusieurs secteurs d’activité, tel le BTP. De l’anglais BIM ou Building Information Model, la maquette numérique est un concept qui suscite de nombreuses polémiques chez les professionnels et artisans du bâtiment depuis son avènement sur le marché il y a quelques années.

Pourtant, ce logiciel a pour vocation principale d’améliorer la qualité des futurs bâtiments dans un souci d’économie énergétique et de préservation de l’environnement. Il devrait ainsi permettre de réduire les coûts des travaux et la durée de construction.

D’ailleurs, le plan Bâtiment Durable se veut être une solution efficace et rentable pour favoriser la filière de la construction immobilière en couplant la rénovation numérique (BIM ou maquette numérique) et la gestion du patrimoine, de la conception à l’exploitation.

Les maîtres d’ouvrage, entreprises, industriels, organismes de formation ainsi que les concepteurs de logiciels devront désormais travailler en parallèle. Au final, la maquette numérique est un simple outil pour innover le BTP, non une concurrence selon certains professionnels du domaine comme le CSTB ou centre scientifique et technique du bâtiment.

D’autres révolutions numériques du BTP ?

Depuis 2008, la maquette numérique est un sujet tourbillon qui déstabilise la filière BTP. Pourtant, il ne s’agit que d’un simple outil de travail révolutionnaire pour faciliter les suivis des travaux de construction. Au lieu de concevoir le plan d’une maison manuellement sur du papier avec des crayons et des règles, l’architecte pourra utiliser un ordinateur pour réaliser son travail.

L’utilisation du BIM lui permettra également de suivre l’évolution du chantier tout au long de sa genèse. En 2013, le plan Bâtiment Durable a soutenu ce nouveau concept en réalisant une méthodologie d’utilisation formelle à mettre à la disposition des maîtres d’ouvrage.

De prime abord, il s’agit d’une nouvelle rassurante pour les professionnels et artisans de la construction immobilière. Mais que se passerait-il si d’autres technologies venaient à bouleverser le BTP ? En octobre 2011, des informations ont fuité directement de l’unité secrète chargée du développement des nouveaux produits de Google. Selon les sources, le géant du web basé en Californie aux USA aurait développé un logiciel collaboratif, baptisé « Genie), lié directement à la maquette numérique.

Quoi qu’il en soit, son existence reste encore incertaine. Par ailleurs, le concept du Big Data visant à transformer les villes par le numérique intrigue également les professionnels du BTP. Si d’autres transformations numériques peuvent être en cours de réalisation, le mieux reste de se préparer aux différents changements en ayant une appréciation minimale du web.

Source : www.domus-materiaux.fr et www.monisolationecologique.com